Femme en entreprise

Femmes et performances des entreprises

Selon le rapport Women Matter 2010 du cabinet de conseil McKinsey & Company, la présence de femmes dans les comités d’administration favoriseraient l’amélioration des performances. Pourtant, les postes à responsabilité sont majoritairement confiés aux hommes.

Représentation des femmes dans les comités d'administration

Depuis 2007, le cabinet de conseil McKinsey & Company publie chaque année le rapport Women Matter, qui étudie l’impact des femmes sur la performance des entreprises. La 4ème édition de ce rapport vient d’être publiée en octobre 2010 et confirme ce qu’indiquaient les éditions précédentes : les entreprises qui ont une plus forte représentation de femmes dans leur comité de direction sont aussi les plus performantes financièrement. Selon l’étude, menée cette année auprès de 300 entreprises dans le monde, ce lien entre mixité et performance économique se confirme dans quasiment tous les secteurs économiques.

Même si 62 % des dirigeants de directions générales interrogés se disent convaincus que la mixité des équipes de direction peut avoir un impact positif sur la performance financière des entreprises, l’étude Women Matter 2010 révèle que peu d’entreprises prennent des mesures afin que les femmes soient mieux représentées dans les comités d'administration. Et pour cause, la mixité ne fait pas partie des priorités stratégiques de la plupart de ces entreprises. Selon l’étude, seules 28 % des entreprises interrogées font de la mixité une de leurs 10 premières priorités stratégiques.

Or, l’étude montre aussi que l’évolution vers la mixité des entreprises ne se fait pas naturellement, mais requiert au contraire un engagement franc de la part des dirigeants. En contrepartie, cet engagement est récompensé : en effet, les entreprises qui ont mis en place des mesures pour favoriser l’accès des femmes à des postes de management ou de direction ont toutes observé une augmentation de leurs performances financières.

L’engagement des entreprises dans la mixité varie beaucoup selon les secteurs d’activités. Ainsi, les secteurs de l’agroalimentaire, de la communication, des banques et des assurances ou encore celui des sciences et technologies, sont ceux qui comptent la plus grande part de femmes dans leurs comités de direction. Tandis que ce taux reste généralement faible dans les entreprises des secteurs de l’immobilier, du tourisme et de l’énergie.

En quoi les femmes ont-elles un impact différent de celui des hommes ?

L’édition précédente du rapport McKinsey avait étudié le rôle des femmes dans la résilience des entreprises face à la crise économique internationale. Les résultats du sondage présentés ci-dessous montrent que leur capacité « d’attente et de reconnaissance » ainsi que leur tendance à stimuler « l’inspiration » de leurs subalternes auraient joué un rôle déterminant dans le maintien des performances de leur entreprise.

Le rapport Women Matter devraient donc inciter les dirigeants des entreprises à prendre les mesures nécessaires pour « féminiser » leurs comités de direction. En France, la loi Zimmermann-Copé prévoit d’ores et déjà la féminisation des conseils d'administration en imposant des quotas à 2 500 grandes entreprises. Dès 2012, ces entreprises devront compter au moins 20 % de femmes dans leur comité d’administration. En 2016, ce quota s'élèvera à 40 %.

A découvrir

Mompreneurs : des mères femmes d’affaires

Mompreneurs : des mères femmes d’affaires

Importé des Etats-Unis, le concept de « Mompreneur » se développe de plus en...

Le pouvoir économique des femmes stimulé par la microfinance

Le pouvoir économique des femmes stimulé par la

La microfinance est une véritable révolution dans le monde de l’économie. Les...

Annonces idlead