Vandana Shiva

Vandana Shiva, son combat contre les OGM

Cette physicienne indienne est une figure de proue de l’écologie moderne. Vandana Shiva lutte depuis près de 30 ans pour la préservation de la biodiversité et affirme que les femmes et l’environnement doivent être placés d’urgence au centre des débats sur le développement.

« José Bové en sari »

Vandana Shiva – physicienne, épistémologue, écrivain et docteur en philosophie des sciences – est connue en France comme la « José Bové en sari ». Et pour cause, comme lui, elle se bat contre les multinationales qui, dit-elle, « exploitent et détruisent des biens communs pour leurs enrichissements personnels […] sans aucune conscience morale et humaine ». Elle réclame un moratoire international sur les OGM et milite pour la défense de l'agriculture biologique.

Née en Inde en 1952, elle part étudier au Canada, où elle obtient un doctorat en Physique à l’âge de 26 ans. Elle rentre ensuite en Inde où elle effectue alors des recherches dans les domaines scientifique, technologique et environnemental.

Au début des années 80, elle s’engage dans le « Narmada Bachao Andolan » (Mouvement Sauvons le Narmada) qui s'oppose à la construction de barrages sur la rivière Narmada pour empêcher la destruction des écosystèmes locaux tout en défendant les droits de millions de paysans pauvres qui seraient contraints d’abandonner leurs terres.

Promotion de l'agriculture biologique

Elle dirige depuis 1982 la Fondation de la recherche pour la science, les technologies et les ressources naturelles dans sa ville natale, Dehra Dun, au pied de l’Himalaya. Les travaux réalisés par la Fondation ont permis de prouver l’intérêt écologique de la culture agricole traditionnelle et ont été utilisés pour combattre des projets de développement particulièrement nocifs pour l’environnement.

En 1987, elle fonde Navdanya, une ONG composée à 90 % de femmes, dont le but est de promouvoir l’agriculture biologique et de protéger les petits fermiers contre les firmes agrochimiques multinationales qui s’approprient et épuisent les ressources planétaires. La ferme de Navdanya est aussi une banque de semences et un centre de formation agricole qui a permis à plus de 10 000 fermiers d'Asie du Sud de s'approprier les méthodes de l'agriculture organique. (Voir aussi l'article sur les consom'actrices d'alimentation bio.)

La femme : synonyme de biodiversité

Répondant en septembre 2010 à une interview pour le site Semencespaysannes.org, le Docteur Shiva explique qu’elle ne croit pas à la sauvegarde de la biodiversité sans l’apport de la femme. Pour elle, la femme est synonyme de biodiversité : « Elle crée, comme la Terre, et, comme elle, elle préserve au lieu de détruire ». Au sujet du rôle que les femmes ont à jouer dans la préservation de l’environnement, elle observe également que « le public auquel nous nous adressons, qu’il s’agisse de fermiers ou d’ONG, est essentiellement féminin ». 

La plus grande menace : le "biopiratage"

Elle affirme que « cultiver et préserver la diversité n’est plus un luxe, de nos jours, nous n’avons plus le choix si nous voulons que notre planète survive » et que la plus grande menace pour notre avenir à tous est le « biopiratage ». Il s’agit d’une pratique des multinationales productrices d’OGM – telles que Monsanto – qui consiste à faire que les semences deviennent une ressource périssable et non-renouvelable. Le but étant d’obliger les paysans à racheter des semences chaque année. De 1997 à 2007, plus de 182 000 paysans indiens se sont suicidés à cause de leurs mauvaises récoltes et d’un endettement excessif dû à l’achat de pesticides coûteux et aux semences de coton Bt.

« La biotechnologie est une nouvelle religion, et nous sommes invités à accepter aveuglément », c’est pourquoi Vandana Shiva parcourt le monde pour sensibiliser les agriculteurs et les consommateurs aux effets que peuvent avoir les OGM.

Vandana Shiva a reçu le Right Livelihood Award , équivalent du prix Nobel pour les sciences dites « alternatives » en 1993.

---

Crédits photo : Image extraite du film documentaire «Dirt! The Movie ».

A découvrir

Ecoféminisme : quand développement durable rime avec femme et écologie

Ecoféminisme : quand développement durable rime

L’écoféministe défend l’idée que la domination imposée par les hommes, à...

Françoise d'Eaubonne

Françoise d'Eaubonne

Écrivain et militante féministe, Françoise d’Eaubonne était avant tout une...

Rachel Carson ou l'origine du militantisme écologique

Rachel Carson ou l'origine du militantisme

Rachel Louise Carson (1907-1964), biologiste et écrivain américaine considérée...

Annonces idlead